Quelles activités pratiquer en montagne l’été ? L’essor du VTT.

Quelles activités pratiquer en montagne l’été ? L’essor du VTT.

Quelles activités pratiquer en montagne l’été ? L’essor du VTT.

Dès la neige et les skieurs disparus, la montagne est convoitée par d’autres usagers, randonneurs, parapentistes, trailers ou VTTistes. C’est aussi la période où agriculteurs et alpagistes travaillent en montagne pour produire les meilleurs fromages de l’année. Cette multifonctionnalité de l’espace montagnard nécessite le respect de règles indispensables à la sérénité et l’équilibre des lieux. A cela s’ajoutent depuis quelques années des enjeux environnementaux sur l’eau, les paysages et la biodiversité. Les espaces pastoraux sont et doivent être protégés comme des étendards des productions de qualité de l’ensemble des fromages de montagne.

 

Pourquoi le VTT-il est en plein développement ?

Parmi les pratiques récréatives en montagne à la belle saison, le VTT est sans aucun doute l’activité qui s’est le plus développée au sein des stations de montagne. Une tendance forte au sein de laquelle le vélo s’affirme comme une pratique de choix auprès de publics variés, et comme une variable d’attractivité des stations de montagne.

Dans son enquête sur les motivations de départ en montagne l’été, l’Association Nationale des Maires de Stations de Montagne (ANMSM) relève que ces vacanciers aiment, plus que les autres, pratiquer des activités physiques ou sportives. Si le vélo est une activité traditionnellement réservée aux beaux jours et à une météo clémente, de nouvelles tendances émergent, à l’image du VTT à assistance électrique qui donne la possibilité à un plus grand public d’accéder à des lieux de pratique.

 

Pourquoi nous aimons autant faire du VTT ?

Si le VTT est le vélo préféré des français (71%), sa pratique convient parfaitement au relief montagnard : les pistes deviennent lieu de pratique, des parcours les plus simples aux plus ardus, de la randonnée familiale aux descentes techniques. Autres envies, autres aménagements. Sur le modèle des snow parks d’hiver, certaines stations ont misé sur des « bike parks » pour les plus téméraires, tandis que des amateurs férus de sensations fortes et de liberté arpentent les massifs français à la recherche des meilleures descentes de Mountain Bike.

 

Quelles sont les règles à respecter pour faire du VTT  en montagne ?

Tout le monde est conscient qu’il faut avant tout répondre à 2 questions fondamentales :

·        Comment répondre aux évolutions de la pratique et aux attentes des pratiquants tout en préservant les espaces naturels ?

·        Quels aménagements facilitent la conciliation des usages ?

Chaque station trace maintenant des sentiers bien définis pour éviter que les cyclistes dévalent les pentes n’importe où. Que ce soit pour les troupeaux ou la faune sauvage, le passage des cyclistes représente un impact certain, engendrant souvent stress et détérioration des sols. Il est admis aujourd’hui que chacun se doit donc de respecter et de composer avec des données de partage des usages de plus en plus complexes.

En Haute-Savoie, la Société d’Economie Alpestre (SEA), née en 1927 pour accompagner les pratiques de pâturage dans certaines zones de montagne, regroupe aujourd’hui des collectivités locales, des établissements publics, des agriculteurs, des acteurs des domaines skiables, des chasseurs, des associations diverses. Avec son équipe de techniciens, elle s’est donnée pour mission de promouvoir le dialogue : « Notre job, c’est de rendre compatible les différentes pratiques ».

Aux Saisies en Savoie, l’agriculture est un pan primordial de l’économie. Le domaine skiable favorise le dialogue avec les agriculteurs de la station pour faciliter la compréhension des enjeux de cohabitation et de partage de l’eau entre le domaine skiable et les acteurs agro-pastoraux. L’été, une équipe de patrouilleurs à VTT jouent un rôle de sensibilisation auprès du grand public pour faciliter la cohabitation entre les activités pastorales et les pratiques de loisirs sur le territoire.

 

La communauté de VTTistes se structure

Les usagers du VTT eux-mêmes s’organisent pour informer les pratiquants. C’est ainsi que Julien Absalon, cinq fois champion du monde et double champion olympique de VTT a décidé de s’investir dans le travail de compréhension mutuelle. Une organisation s’est mise en place pour défendre les VTTIstes et pour les informer des travaux en cours, des déplacements de parcs, sur leurs parcours etc… Mountain Bikers Foundation (MBF) est un centre de ressource pour le développement durable et responsable du VTT. Avec un enjeu majeur, le partage des connaissances entre pratiquants et institutions pour éviter des mauvaises pratiques ou des interdictions de pratique par manque de connaissance.

Julien Absalon est convaincu que la jeune génération intègre déjà les comportements vertueux dans ses pratiques sportives. Et que pour protéger son environnement de jeu, mieux vaut coopérer avec ceux qui y travaillent et qui en sont les premiers défenseurs.

 

Tour d’horizon des règles de cohabitation

·        Rester sur les chemins balisés, que ce soit des parcours de randonnée, des bike parks ou des pistes de « down hill »,

·        Adapter sa vitesse à la fréquentation du parcours,

·        Respecter la tranquillité des troupeaux,

·        Ne pas laver son VTT dans un abreuvoir,

·        Ne pas forcer les barrages. Fermer les portillons des alpages quand ils ne sont pas équipés de systèmes automatiques,

·        A l’approche d’un troupeau gardé par des chiens d’alpage, garder  sa distance et surveiller son comportement,

·        Traitez la nature et les animaux avec respect,

·        Pour votre sécurité et celle des animaux, stopper l’excursion avant le coucher du soleil,

·        Ne laissez aucun déchet derrière vous.

 

L’enjeu des stations de ski aujourd’hui est de se réinventer pour être attractives autant l’été que l’hiver. Elles proposent aujourd’hui de nombreuses activités pour pallier au ponctuel manque de neige en hiver et répondre aux attentes du plus grand nombre aux beaux jours. VTT, luge d’été, randonnées, ski roulettes… les activités pour les grands sportifs comme pour les familles, sont nombreuses.


Catherine Claude – Axiuba Communication
Crédits Photos : Catherine Claude

Partager sur :

 

La Tome des Bauges AOP

Moins connu que ses voisins du Mont Blanc, du Beaufortain ou de Chartreuse, le Massif des Bauges gagne à être découvert ! Ce massif de moyenne montagne, situé entre Chambéry,…

Lire l'article