Découvertes insolites au Grand-Bornand : Oh la vache, c’est de l’art !

Découvertes insolites au Grand-Bornand : Oh la vache, c’est de l’art !

Découvertes insolites au Grand-Bornand : Oh la vache, c’est de l’art !

Le Grand-Bornand est la première commune agricole du département de Haute-Savoie en nombre d’exploitations avec 65 fermes toujours en activité et plus de 2.400 hectares de surface agricole utilisée. Et c’est dans ce village que la saga de la famille Pochat a débuté, au cœur du terroir du Reblochon de Savoie AOP Fermier.

En février, les vaches sont bien au chaud à l’étable en attendant le retour du printemps et la montée en alpage dès le début de l’été. Pourtant au Grand-Bornand, au cœur du massif des Aravis en Haute-Savoie, c’est toute l’année que les promeneurs peuvent découvrir et admirer des vaches un peu particulières. Si le lieu est bien connu pour sa station de ski, le village vous propose d’autres activités culturelles intéressantes toute l’année ! En période de crise sanitaire, voici une idée d’activité ludique à découvrir seul ou en famille au Grand-Bornand.

Les vaches du Grand-Bornand, de l’économie au tourisme

Le village s’enorgueillit d’avoir autant de vaches que d’habitants (plus de 2.000 !). Les vaches du Grand-Bornand sont aujourd’hui les ambassadrices les plus sollicitées lorsqu’il s’agit de promouvoir l’art de vivre bornandin.

Elles sont avant tout le pilier de l’activité économique du village et chaque semaine des visites sont organisées pour découvrir le quotidien des agriculteurs et la vie à la ferme (en alpage l’été et au village le reste de l’année): de la traite à l’affinage en cave en passant par toutes les étapes de la fabrication du Reblochon de Savoie AOP fermier, les producteurs aiment faire découvrir leur travail aux promeneurs et dévoiler tous les secrets de la saveur inimitable de leur fromage avec une dégustation finale très attendue. Le Grand-Bornand, c’est aussi le dernier grand marché du Reblochon de la région. Depuis 1795, tous les mercredis matin, les producteurs se retrouvent sur la place du village pour célébrer « la crème des fromages ».

Reblochon de Savoie Fermier AOP Pochat

© Gilles Bertrand

Le Grand-Bornand: station de ski ET village artistique !

 

Il était donc logique de rendre hommage aux stars des alpages et de célébrer la vache sous toutes ses formes. Sculptures, peintures, photos, bandes dessinées… un incroyable troupeau artistique s’est progressivement formé au fil des ans!

Unique au monde, drôle et décalé, le Parcours de l’Art Vache permet aux visiteurs de la station haut-savoyarde d’apprécier les œuvres installées en permanence un peu partout dans le village. Véritable galerie d’art en plein air, ce parcours offre une vision artistique et pour le moins originale du ruminant « star » du Grand-Bornand.

Fresque Grand-Bornand Vache Pochat

Le mur – Parcours d’Art Vache © Alpcat Medias

Un peu d’histoire autour des vaches du Grand-Bornand

Tout a commencé en 2000 avec l’arrivée des premières sculptures : « La Vache Fontaine », sculpture en résine, réalisée par l’artiste Rémix et restaurée en 2015, prend son bain dans la fontaine de la place du village. Cette même année, « Margaret, la Reine de Fer », est venue agrandir le troupeau. Cette sculpture en métal, réalisée par l’Association GASPAR, trône à l’entrée du village devant deux chalets typiques du Grand-Bornand. Réalisée dans le cadre de travaux de réinsertion, ce sont d’anciens ouvriers de chantiers navals qui ont assemblé cette sculpture.

Aujourd’hui, ce sont plus de 28 oeuvres d’art qui attisent la curiosité des visiteurs.

Sculpture art vache Grand-Bornand Pochat

Vache Fontaine © Esprits Outdoor-Le Grand-Bornand

L’art vache du Grand-Bornand en lien avec le spectacle vivant

 

Chaque année, le Grand-Bornand accueille fin août le formidable festival « Au bonheur des mômes », spectacles pour enfants qui attirent des passionnés de toute la France. En 2007, le collectif Melting Paint a réalisé une grande fresque murale en faisant participer plus de 200 festivaliers à la réalisation de cette œuvre  intitulée «Histoire de l’Art Vache ». Cette fresque collective retrace l’Histoire avec un grand « H » de l’Art Vache, au travers du détournement d’œuvres emblématiques de peintres célèbres. A l’origine, le message était celui de pouvoir laisser une trace, comme nos ancêtres préhistoriques l’avaient fait en leur temps. De cette idée est née une envie de refaire le cours de l’histoire à la manière « Art vache ». Dans ces détournements, on reconnait entre autres les célèbres peintures rupestres des grottes de Lascaux, Guernica de Picasso, Les Champs de blé de Van Gogh, La Laitière de Vermeer, ou encore, les portraits bien connus d’Andy Warhol avec pour modèle une icône des alpages évidemment!

La laitière vache Grand-Bornand Pochat

La Laitière – Art vache © M. Lucchesi

Différentes techniques de peintures ont également été testées par les apprentis-peintres ayant participé à cette fresque historique, et notamment avec l’utilisation de la bombe aérosol.

Pour la petite histoire, une des représentations a été modifiée à la demande de plusieurs associations religieuses. En effet, un des « tableaux » représentait un Christ-Vache. Ce sont les membres eux-mêmes de ces associations qui se sont prêtés au jeu pour participer à la modification de la fresque. Une Tour de Babel-Vache a donc remplacé la précédente représentation.

 

Découvrir le Grand-Bornand au fil des créations

 

Et ainsi depuis les années 2000, les créations se multiplient, offrant aux visiteurs un fil rouge de déambulation artistique autour de l’icône des alpages. Les œuvres, entretenues et régulièrement renouvelées par des artistes professionnels et amateurs du monde entier sont aujourd’hui au nombre de 28.

Parmi les préférées des visiteurs, la fresque murale de 3 X 10 mètres, réalisée en 2002 par Pierre Amoudry et appelée « Les yeux dans les meuhs », reprend les thèmes de la montagne. Une imposante vache sur fond de chaîne des Aravis, se découvre de nuit sur le pont qui enjambe le Borne grâce à l’intégration astucieuse des deux lampes dans les yeux de la belle Abondance.

La plus récente date de 2019. Réalisée lors d’une performance programmée lors du festival Au Bonheur des Mômes et baptisée Rigoletta, cette sculpture en bois signée de l’artiste valdôtain Enrico Massetto, se dresse devant l’office du tourisme. Financée par la Région autonome de la Vallée d’Aoste dans le cadre de la 28ème édition du festival, cette sculpture rappelle, par son humour et son traitement, le passé de concepteur de personnages de jeux vidéo de son auteur. Rigoletta pourrait faire référence à Guiseppe Verdi mais s’attache plutôt à mettre en avant la Symphonie pastorale !

Ces quelques exemples devraient vous inciter à suivre cet itinéraire artistique qui vous emmène du village jusqu’au Hameau du Chinaillon , un peu plus haut. N’oubliez pas de récupérer à l’Office de Tourisme un plan avec l’emplacement de toutes les créations et quelques mots sur chacune d’entre elles.

Grand-Bornand Pochat

© Gilles Bertrand

S’émerveiller et découvrir le quotidien des montagnards peut parfois prendre des chemins décalés et originaux. Le Grand-Bornand en est un exemple et le succès de son « troupeau artistique » n’est plus à démontrer ! Et cet hiver, avec les pistes fermées en raison de la crise sanitaire, les stations réinventent un tourisme où l’art et la culture permettent de découvrir la montagne autrement. Le Grand-Bornand vous propose ainsi beaucoup d’autres activités que le ski, c’est le moment de les découvrir !

 


Rédaction : C.Claude / Axiuba

Partager sur :

 
 

Interview de Sylvain Sauge

Interview de nos fromagers et affineurs Sylvain, fromager d’Abondance La coopérative laitière des Hauts de Savoie est située à Féternes (74). Ce joli village niché dans les prés au-dessus d’Evian…

Lire l'article

 

Interview de Gwendoline Bergoend

Interview de nos fromagers et affineurs Gwendoline Bergoend, la nouvelle génération Si elle devait conseiller un jeune en recherche d’orientation, Gwendoline, Gwen pour ses collègues, lui conseillerait, sans l’ombre d’un…

Lire l'article